L’atopie chez le chien est assez répandue. Il s’agit d’une maladie héréditaire qui touche la peau du chien.

La dermatite atopique de notre petite chienne a été diagnostiquée quand elle avait 9 mois: inflammation des plis, ventre couvert de petits boutons.

Avec notre vétérinaire, nous avons commencé à chercher les causes; car il s’agit d’une allergie mais nous ne savions pas à quoi?

Dans un premier temps, elle a eu des croquettes hypoallergéniques. C’est le régime d’éviction.

Nous avons couplé les croquettes avec un comprimé antihistaminique. En parallèle, nous faisions des soins locaux avec une crème à base de cortisone : nous avons assisté à un léger mieux.

Puis les crises de grattouilles sont revenues.

Notre vétérinaire nous a indiqué qu’il était possible de faire un test et de de connaître les allergènes auxquels elle était réactive.

Cette prise de sang a un coût d’environ 90 €, nous n’avons pas hésité. Cela nous a permis de diagnostiquer les allergènes : acariens domestiques, de stockage et une bactérie présente naturellement sur sa peau.

Nous avons donc entamé une désensibilisation comme pour les êtres humains.

La laboratoire a préparé un dosage spécialement pour Mira, avec une injection par mois pendant douze mois pour commencer.

Le coût, d’environ 115 €, peut paraître élevé mais si cela permet que notre chien aille mieux, le choix est vite fait.

Après 4 mois, nous voyons déjà des résultats : les plis sont propres, quelques rougeurs au niveau des pattes, et surtout son ventre, où il n’y a plus de boutons, les tâches diminuent. Elle retrouve sa peau de bébé!

Nous continuons les croquettes hypoallergéniques et son comprimé antihistaminique, dont nous allons essayer de diminuer la dose.

L’atopie est très complexe mais nous avons trouvé un équilibre .

Laisser un commentaire