Vous avez décidé de partir en vacances avec votre chien, et vous vous êtes organisé pour passer un super séjour ?
Les valises des enfants et de Titou sont prêtes et vous êtes prêt à décoller.

Il y a cependant un minimum de bases éducatives que votre chien doit connaître pour pouvoir passer des vacances sereinement. 

Nous allons donc vous guider afin que vous n’ayez aucune mauvaise surprise en étant sur votre lieu de vacances. 

Être sociable 

Cela peut paraître logique mais avoir un chien relativement sociable restera un gros plus pour pouvoir vous promener et être sur des lieux forcément bondés en période estivale. 

En effet, il y a de nombreux touristes un peu partout en été et vous risquez de croiser du monde, ainsi que de nombreux enfants qui n’ont pas forcément les bonnes manières envers nos amis canins. 

Avoir un chien qui n’a pas peur des contacts sociaux est donc un bon avantage pour qu’il ne soit pas trop déboussolé à la vue de tout ce monde potentiel. 

Cela ne veut pas pour autant dire qu’il faut qu’il subisse les assauts de caresses du moindre passant. Certains chiens n’apprécieront pas ces élans amicaux et il faut également le respecter. 

bases éducatives pour voyager avec un chien

Les bases éducatives comme la marche en laisse et un bon rappel 

Que vous vous rendez au marché ou aller visiter un monument, il va de soit que ce moment doit être agréable pour vous et votre chien. Une marche en laisse détendue doit donc être acquise pour que Titou ne tire pas comme un âne à la moindre vue d’un passant ou d’un papillon. 

Comment avoir une marche en laisse agréable ? 

Vous pouvez en premier temps apprendre à votre chien à positiver la pression de la laisse. 

Exemple : Tendez la laisse (sans faire d’à-coup bien sûr) et donnez une friandise immédiatement. Le but est que la tension de la laisse soit associée à quelque chose d’agréable pour le chien, et non pas comme une contrainte. 

Ainsi, dès qu’il sentira une tension dans la laisse, celui-ci reviendra vers vous afin d’être récompensé. Ce qui est nettement plus agréable plutôt qu’avoir un chien qui tire à tout prix pour avancer. 

Nous vous conseillons également d’utiliser une laisse d’au moins 1m50 pour que votre chien ait un minimum de liberté. Et oui, celui-ci tirera nettement moins qu’avec une mini laisse de 50 cm. 

Il vous faudra également avoir un bon rappel afin de ne pas importuner les personnes qui n’apprécient pas forcément les chiens ou qui peuvent également en avoir peur. 

Voici quelques astuces de bases éducatives:

Il faut se rendre plus intéressant que l’environnement. Bien penser à valider avec des friandises ou un jouet quand le chien nous regarde ou revient naturellement, surtout à l’extérieur afin de continuer à renforcer la relation et votre zone autour de l’humain. 

  • Ne JAMAIS gronder le chien quand il revient, même si ça fait un moment qu’on l’appelle. (Self contrôle bonjour, on respire un grand coup et on le récompense quand même). Sinon celui-ci n’aura aucun intérêt à écouter sur les fois suivantes. 
  • Motiver son chien à revenir : faire demi tour pour créer du mouvement, intonation de la voix (Ouiiiiiiiiiii loulou c’est bieeeennn !), se cacher, se mettre en attitude de jeu en se mettant accroupi, demander au bon moment (on évite de rappeler au milieu d’une partie de jeu avec 10 chiens excités, car ce sera sûrement un échec), avoir une attitude non menaçante, détourner avec des jouets, etc… Soyez inventifs ! 
  • Ne pas hésiter à remettre la longe sur des chiens en pleine adolescence vers leur 6/7 mois (sur l’accroche du dos sur le harnais afin d’éviter le coup du lapin en l’accrochant sur le collier…). Positiver la prise au collier pour que le chien ne stress pas si on approche la main de son cou pour l’attraper. Donner une friandise à chaque fois qu’on rattache le chien pour qu’il y ait une association agréable au fait de ré-avoir la laisse. 

Avoir un chien qui sache se poser n’importe où 

Savoir se poser (et même s’endormir) quel que soit le lieu, autre que le domicile : en terrasse, chez des amis etc… 

La solution de facilité est de prendre un des tapis de votre chien où il pourra se coucher. Assez confortable mais facile à transporter en voiture. Cela lui servira de « dodo repère ».

Le moindre comportement de relax tel qu’un couché volontaire de la part de Titou sera validé avec une friandise. Et ce n’importe où en extérieur, et même chez vous). Votre chien va donc comprendre qu’être couché et détendu sont des comportements à reproduire car ils seront récompensés. Vous en arrivez donc, à force de travail régulier, à avoir votre chien qui se pose n’importe où.

Un chien ne sait pas être calme de nature. Ce n’est pas gravé dans son cerveau à la naissance. Il faut donc le lui enseigner sans s’énerver. 

bases éducatives pour partir en vacances avec son chien

Chien non destructeur 

Quand vous logez dans un environnement nouveau, camping ou hôtel, il vous faudra respecter les lieux et les rendre dans le même état qu’à votre arrivée.

Cela implique donc un chien non destructeur et capable de rester seul en cas de besoin. 

Vous pouvez lui laisser des jouets et de quoi mastiquer afin qu’il s’occupe pendant votre absence. 

Il est également possible de faire une habituation à la cage ou à un parc à chiens afin d’être sûr que celui-ci ne touche à rien quand il sera seul dans l’habitat de vacances

Pour conclure, je dirai qu’il ne faut pas forcément avoir le chien le plus obéissant du monde pour partir en congés, mais il faut un minimum de bases éducatives à avoir afin que votre séjour se passe sereinement et sans accrocs. 

Nous vous conseillons également cet article pour savoir comment vous organiser pour partir en vacances avec votre chien : 

« Article qui sortira sur le blog Nature de Chien en Juillet »

www.naturedechien.frImage

Laisser un commentaire