Vous avez envie de découvrir les Dolomites AVEC votre chien ? C’est parti pour une belle aventure. Meika va vous raconter son périple avec ses humains Thyfène et Gaëtan.

LES DOLOMITES EN VAN AVEC MEIKA

Salut, nous c’est Meika croisée Husky/Malamute de 3 ans et mes humains, Thyfène et Gaetan. Passionnés de montagnes, la Rando c’est notre truc, été comme hivers (à pied, raquettes et ski)… Depuis que je suis dans leur vie on fait aussi toutes sortes de sport canin (Bikejoering, skijoering, canicross, canirando, et même du paddle). Mais je ne suis pas là pour ça, mais pour vous raconter nos expéditions en van !!! Spécialement celui dans Les montagnes du Tyrol, dans les Dolomites !!!!

LE CAP’NER

Mes humains, ont décidé de nous emmener en vacances en van dans les Dolomites, un Peugeot Part’ner qu’ils ont surnommé le CAP’NER et vous allez voir que à 3 dans ce petit format c’est tout à fait possible même avec les orages Italiens.

Le voyage dans les Dolomites

Nous sommes donc partis un samedi matin de Morillon en Haute Savoie pour une quinzaine de jours direction les Dolomites, en plein mois d’Août …On a essayé de ne pas se diriger vers les coins les plus touristiques mais certains étant vraiment splendides on a fait ça de manière réfléchit et astucieuse.

1er jour

Nous voilà partis, après une longue balade pour moi vers 9h, direction Chamonix pour passer le tunnel du Mont Blanc… “C’est partiiiiiiiiiiiii…… ah bah non…..” 45 minutes d’attente pour passer ce fichu tunnel, ça commence….Bref, on passe les détails mais après 4h de route pour les humains et moi de sieste nous avons fait une jolie pause déjeuner au Lac d’Orta à mi parcours. “Mi parcours, on a fait 40min de route pour y aller en quittant l’autoroute, on va faire la même au retour…” “Par contre c’est moi ou il fait chaud”

Alors oui il faisait très chaud, après avoir manger et dégourdir nos pattes et une pause baignade on est repartit pour pas 1 ni 2 mais 3 heures…Il faisait beaucoup trop chaud le long des grands lacs alors on a tracé directement aux portes de Dolomites. Au Parc d’Adamello di Brenta !!! Et nous voilà enfin arrivé vers 19h sur un spot plutôt convenable où poser le Cap’ner… à Caderzone terme. “Bon vu que c’était pas prévu de venir là, demain on essaie de se faire cette rando ? pour profiter un peu ?” OYEOYE ça y est on attaque les choses sérieuses….“Aller, les dents, pipi et au lit”

Anecdote du jour: Meika dort dehors attachée à la voiture avec un câble. Bien sûr pas du tout rassurée, je n’ai que très peu dormi jusqu’à ce qu’une bestiole décide de passer à fond de balle juste devant elle. Meika dans sa délicatesse a tiré et en a fait bouger la voiture… OUPS le frein à main…

Crédit photo : Never.without.my.dog

2ème jour

Lieu: CADERZONE TERME

Randonnée aux Lacs de  VACARSA, SAN GIUILIANO et son refuge

15km avec 1540 m D+

Alors avant de partir, on prépare le miam et surtout le café, le grale de mes humains et mes friandises, plus mon eau etc, tout ce qu’il faut pour partir. On reprend la voiture car le départ n’est pas ici, à POZZA DELLE VACHE, bon les Italiens n’ont pas la notion de route accessible je crois…

“GARDES LES YEUX OUVERTS !!!!”

“J’veux pas regarder si ça croise pas… en plus ça monte raide là…”

Parking atteint, c’est bon on peut partir. Il est 9h après 1h de marche on atteint le Lac de Vacarsa. Un lac vraiment sublime et encore plus vue du haut. Le chemin à suivre continue de monter pour avoir une vue splendide sur le premier lac mais aussi ceux de SAN GIUILIANO. On redescend tout ça le long des lacs et du refuge pour se poser manger. La météo change déjà on passe de grand beau à couvert et froid… On se dépêche de redescendre comme la boucle l’indique. La suite de la rando est moins intéressante mais ça permet d’avancer plus vite et de se retrouver vers 14H à la voiture.

Direction Madonna di Campiglio… mais avant on à fait un arrêt CAFE !!! Après 20 min de route, “OOOOH c’est mimi ici” “EUUUUUH… regarde derrière toi …” 40min plus tard, l’orage cesse enfin et on peut enfin sortir… je vous laisse imaginer l’odeur dans la voiture … On a eu droit à un beau spectacle, le soleil et la brume … Après la douche derrière les arbres et le dîner, la balade et le thé… “Vite on rentre l’orage reviens”.

Anecdote du jour: Ce soir là Meika à dormi dedans, à l’avant du van, ayant trop chaud dans la nuit, on a ouvert a porte latérale et réveil deux fois dans la nuit car “Chippeur” avait décider de chipper notre paquet de gâteau glissé sous le lit avant l’orage ! DEUX YEUX BIEN BRILLANT EN PLEINE NUIT…Ce n’était q’un renard heureusement car dans ce parc il y a aussi des ours et des loups…

Crédit photo : Never.without.my.dog

3ème jour

Balade du jour, le Lac de Nambino, ce lac s’atteint au bout de 30min. On aurait aimé faire le grand tour avec les 5 lacs mais avec les orages annonçaient, on a opté pour le déjeuner au refuge avec vue… Petit Cappuccino, LatteMachiatto et surtout du Struddel , une spécialité de là bas, gateau de pâte feuilletée garnie de pommes raisins cuits à la poêle avec de la cannelle !

Nous reprenons la route direction, Bolzano, une très jolie ville qui se trouvait sur notre route avant de continuer vers le lac de Carezza. Comme prévu on s’est pris la pluie, mais en ville c’est pas si grave, musique Tyrolienne, jour de marché et surtout la pause goûter avant de continuer le périple.

Vers 18h on est arrivés vers le Lac de Carezza…

“Ah c’est là…”

C’est vraiment un très très beau lac, une couleur magnifique mais au bord de la route avec un petit bâtiment où on peut trouver boutiques souvenirs, snacks et parking payant et oui…

Par chance, il n’y avait plus grand monde mais c’était couvert, on est donc repartit pour se trouver un coin sympa où dormir pour y retourner tôt le lendemain.

Anecdote du jour: Payer le parking c’est bien, mais penser à le payer après etre aller chercher une part de struddel… car passer au guichet avec ton ticket et ne pas voir la barrière s’ouvrir, ça évite de supplier le gardien de te laisser passer pour ne pas repayer un ticket…

Lac de Nambino – Crédit photo : Never.without.my.dog
Lac de Carezza – Crédit photo : Never.without.my.dog

Continuez de découvrir les Dolomites avec votre chien

4ème jour

Comme prévu nous sommes retournés au lac vers 7H30 8H, en se garant ailleurs aussi. Il faisait beau et le soleil se levait encore derrière les montagnes, un petit air de Canada se faisait sentir. Une fois le tour du lac fait, les photos prises on s’est dirigés encore ailleurs… Un coin moins fréquenté mais tout aussi magique, l’alage de SIUSI.

Bon niveau organisation on n’était pas bon, à cette période la route pour y monter en voiture était fermée, on y est monté en téléphérique…

“Mais non il faut une muselière pour Meika, j’en ai pas, on va rester en bas, nooooon.”

Un petit monsieur nous à montrer le magasin de sport et nous voilà en pleine montée.

“Mon appareil photoooo, je l’ai perdu !!!”

Bon bah, on est redescendus, après les pleurs de madame, monsieur à décidé de revenir à la voiture et 5 minutes après il est revenu avec l’appareil, on remonte et là…

Une vue splendide sur des pics rocheux, une étendue vallonnée de toute beauté, on en a profité pour avancer jusqu’à ce que…

“on se boirait pas une bière?”

Bah oui avec du struddel hein, c’est ici qu’on a vu les 1ères edelweiss aussi. Le refuge où on était le MURMELTIERHÜTTE, un petit bout de cabanon typique avec cuisine maison, habits traditionnaux et même des petits tricos à vendre.

Le projet du lendemani étant le tour du Sassopiatto, on repart en voiture vers Passo sella, un col à 2800 m d’altitude pour y dormir.

“Allez l’orage arrive, les dents, pipi et au lit”

Anecdote du jour: Se faire un coin tranquille avec le van, l’arrière vers le paysage pour avoir la vue et le coin douche loin de yeux des voyageurs, mais pas tout à fait quand le fourgon d’à coté étant bien plus haut et disposant d’une fenêtre avec pour vue le haut de la douche non couverte…

Lac Carezza – Crédit photo : Never.without.my.dog
Alpage de Siusi – Crédit photo : Never.without.my.dog

5ème jour

ALERTEEEEEE ORAGEEE

Il a plu toute la nuit dans les Dolomites et encore ce matin au réveil. On s’habille dans 2 mètres carré, toi tu me sors et toi tu ranges le lit.

Et 10 minutes plus tard on était au sec dans un petit restaurant pour un déjeuner copieux…

Petite serviette pour moi et même une jolie gamelle et un bout de croissant.

Mes humains étaient déçus, mais une fenêtre de beau temps est arrivée et nous voilà partis en randonnée.

Crédit photo : Never.without.my.dog
Le tour du Sassopiatto, Sassolungo 15 km et 1071 m D+

On démarre à Passo sella au col, et on fait le tour par la gauche en passant par 3 refuges, ça reste assez plat mais la vue est dingue de chaque côtés. On voit la même montagne que hier mais sous son autre versant, edelweiss au rendez vous nous arrivons au refuge du Sassopiatto. Le sommet est apparemment trop lisse pour y amener un chien alors on a fait le tour. Et on a pu admirer l’alpage De SIUSI en hauteur. Un vrai coup de cœur cet alpage des Dolomites.

Passo Sella – Crédit photo : Never.without.my.dog

De retour à la voiture, on continue encore notre route vers, le Parc de Puez oddle, toujours sous la flotte et pour ce soir se sera camping pour faire les lessives, le rechargement des batteries, et des douches chaudes…

Il n’y a qu’un camping à cet endroit avec une très jolie vue, impossible de dormir au pied du parc, c’est un parking de départ de télésiège.

Anecdote du jour: J’aime pas les campings… les gens regardent tout le monde… et quand le beau temps revient tu ouvres tout le van; “Oh chéri regarde, c’est bien ces petits vans pour les jeunes qui n’ont pas d’argent” Et bim dans ta tronche !

6ème jour

Randonnée Refuge Puez Oddle, 16km, 1200 m D+, départ parking Vallunga, entrée du parc.

Vous vous imagninez les Dolomites avec les chevaux sauvages, les grandes éténdues, les sommets voluptueux et bien vous êtes au bon endroit. La montée fut longue car les humains prennent énormément de photos. En haut c’était assez lunaires et la vue à 360 n’arrangeait rien, le cadre était propice au photo. Arrivés au refuge, on boit un café, normal.

“Bon on mange quoi ?”

“Euh… j’ai pas de monnaie…”

Comme vous l’avait compris on est redescendu, on a mangé plus bas là où il prenait la carte.

Ils sont forts ces Tyroliens, ils ont trouvé le moyen de toujours réussir leurs pancakes, même ratés en mode pancake brouillés ! Ils appellent ça les Kaiserschmarrn, avec compote confiture et sirop d’érable s’il vous plait.

Pour se reposer, on reste une autre nuit au camping et reprendre une bonne douche.

Anecdote du jour: Le camping est super bien situé, mais 20 euro de lessive et sèche linge !!!! Mais quand tu n’a pas le choix… Tu ne payes pas pour le chien, mais une petite taxe en plus pour la voiture. C’était pas si cher sans lessive mais je n’ai plus le prix en tête. Pensez à avoir de la monnaie toujours, on a eu faim de nombreuses fois…

Puez Oddle – Crédit photo : Never.without.my.dog

7ème jour

“C’est bon on a tout ?”

“Oui oui”

“Tes chaussures…”

“Oups sur le toit ….”

Enfin parti, nous nous rendons vers la fameuse SECEDAAAAAAA !

Bon étant donné que nous avions fait 16km la veille et que c’était pas la fin du périple, on est monté en téléphérique. J’y prend gout, ça m’évite de tirer le boulet de la journée, bon il faut toujours la museaulière par contre.

On s’attendait a beaucoup de cet endroit très très fréquenté, on a compris pourquoi…
La Seceda – Crédit photo : Never.without.my.dog

On est parti assez tôt pour éviter la foule vraiment et on a bien fait ! Un endroit hors du temps, tant par cette montagne que par la vue aux alentours, un endroit magique où j’ai eu l’honneur d’entendre toute la journée “MAAAAAA QUE BELLAAAAAA”. C’était moins drôle pour mes humains qui se sont payés un restau avec gnoccis maison à la clef.

Pour le reste de la journée au coeur des Dolomites, il me semble qu’on a roulé au moins 2H aux portes de la frontière autrichienne presque pour aller à SANTA MADDALENA dans le Val di Funes (y’en à deux, faites attention) pour aller voir la petite église célèbre et se faire une journée cosy cosy.

Santa Maddalena – Crédit photo : Never.without.my.dog

Anecdote du jour: OOOOH y’en pas eu ce jour là ^^

8ème jour 

La journée cosy cosy commence par un réveil compliqué, un bon café et du porridge pour les humains et moi bah le petit batonnet du matin. Le petit plaisir de madame en road trip c’est les courses dans les petites épiceries. Après 1H30 elle est revenue alors que cette épicerie se trouvait à 5 min à pied et était aussi grande que ma niche… Bon elle m’a ramené un morceau de talon de jambon tyrolien car la gérante nous avait vu la veille et adore les chiens donc on eu un cadeau.

Petite balade dans ce village vraiment typique des Dolomites avec une vue sur le parc du Val Di Funes (beaucoup de coins autorisés aux chiens par là bas), ces petites églises et surtout ces papys qui parlent le Tyrolien et qui te demande avec un signe du pouce si tu as tout compris. Arrêt au stand Struddel toujours, pause déjeuner et on reprend encore la route.

“tu m’expliques la journée en décalé la…”

“Tu verras…”

Crédit photo : Never.without.my.dog
Direction le lac de Braies.

Merci à l’appli Park4night, on a trouvé un spot à 1km à pied du lac dans la foret avec un champ pour pouvoir chiller avant d’aller au lac. Tout les parkings aux alentours étaient payants, on a eu une chance de fou.

19H avant l’heure, c’est pas l’heure, après l’heure c’est plus l’heure, on part avec le pique nique au lac, on nous avait pas menti, c’est FEERIQUE !!! Il y avait encore un peu de monde mais rien à voir avec l’heure de pointe… On a eu un spectacle magique, le coucher de soleil sur le lac avec les petites barques bien rangées pour la photo.

Lac de Braies -Crédit photo : Never.without.my.dog

Ce coin est privé, compagnons à 4 pattes désolé mais faut supporter votre laisse. Notez également drône interdit aussi heureusement car on avait la paix.

Crédit photo : Never.without.my.dog

Retour en foret, “les dents, pipi et au lit”

Anecdote du jour: j’ai compris l’importance des réseaux sociaux quand une anglaise m’a dit: “ comme il est trop instagramable votre chien, je peux le prendre ….”

9 ème jour

Randonnée SEEKOFEL…

Et bah non… tout est voilé, donc se sera le tour du lac… avec beaucoup trop de monde…

Petite baignade, un café et on repart…

Crédit photo : Never.without.my.dog

Mais tout est très bien indiqué, suivre la rive gauche pour ensuite monter par la gauche toujours, sommet à 1493 m.

Direction le parc de TRE DE CIME

On voit sur la route que le monde continue d’aller au lac de Braies. Une vraie usine, préférer le soir ou tôt le matin comme nous.

Nous faisons une pause miam au lac di Laundro, un prémice de notre spot dodo.

Lac Laundro – Crédit photo : Never.without.my.dog

On continue notre route et on arrive au parc des Tre de Cimes ! Alors droit de bivouaquer ou de stationner en van partout mais un péage à 30 euro la journée.

Crédit photo : Never.without.my.dog

Nous trouvons un énorme parking où l’on se pose. Nous ne sommes pas pas les seuls mais la vue est topissime sauf que…

“REMBALLE TOUT IL PLEUT”

Et oui les orages dans les dolomites au mois d’août… On a pris l’apéro au sec et puis on a manger et tout s’est arrêté. Nous avons pu profiter de la fin de journée pour se balader et admire la vue.

“On ira la bas demain, c’estle lac de Misurina”

“Bah on fait pas la rando demain ?”

“Si mais après”

Bon allez les jeunes les dents, pipi et au lit…

10ème jour

Randonnée: Tour des Tre des Cimes et refuge Locatelli, 400m D+, 12km environ 4h

Refuge Locatelli – Crédit photo : Never.without.my.dog

Ça y est c’est parti, endroit très fréquenté dans les Dolomites aussi donc on part à 8h, on marche 15 min avant d’atteindre cette fameuse vue. On peut s’extasier devant la beauté de ces 3 pics spectaculaires, mais devant elles se dressent de nombreuses petites cheminées rocheuses et des couleurs assez féériques. On continue notre chemin jusqu’au refuge Locatelli, c’est vraiment dingue, nous voilà devant des superbes lacs et derrière nous une ancienne maison de berger typique de la région.

Crédit photo : Never.without.my.dog

Une pause s’impose, struddel oblige et on admire, même moi j’admire.

On redescent, comme la boucle l’indique, on prend la pause miam et on retourne dans le bas de la vallée au lac de Misurina. On y fait une balade digestive et ensuite on reprend la route.

Crédit photo : Never.without.my.dog
Nous voilà à Passo tre Croc !

Un col où se trouve le départ de la rando de demain, le Lac de Sorapis.

On repère les lieux et on va dormir vers le pont avant le col, cachés derrière un tas de rondins de bois.

Toujours sous un orage… apéro, et miam… On est bien oraganisé maintenant.

Fin de journée, Allez, vous connaissez la suite.

Anecdote du jour: Essayer de faire de jolie photos avec ton chien quand des personnes viennent te voir: “BEAUTIFUL DOG, PHOTO PHOTO” et se prennent en photo avec toi et ton chien sans pudeur.

11ème jour

Randonnée Lac de Sorapis, 13km, 600m D+

“On a chié dans la colle deboutttttttt”

Depart en trombe il est 9h30… trop tard… c’est l’autoroute…

“C’est mort”

“On court ?”

TAYOOOOOOOO, poussez vous on arriiiiiive !!!! 2h de montée annoncée, bah non, 45min !!! Comme on est trop fort !!!! On va surtout avoir la paix pendant environ 40 min plus tard pour choper une fracture de la rétine. Un lac d’un bleu laiteux…. jamais vu ça moi dans ma vie de chien, pouratnt on en en a vu des trous avec de l’eau dedans. Après quelques photos, on part manger, certe très tôt et avant que le monde n’arrive. 

Crédit photo : Never.without.my.dog

Le moment de redescendre est proche car on entend au loin les enfants qui arrivent. C’est une rando accessible pour tous dans les Dolomites, longue et avec un ou deux passages étroits ( à éviter après la pluie).

Crédit photo : Never.without.my.dog

La fin du road trip se fait sentir !

Nous reprenons la voiture pour se trouver un coin vraiment seul au monde pour l’aprèm et la nuit. On n’est pas loin des Cinque Torri et on trouve un champs le long d’un col parfait car enfin le soleil est avec nous (mieux vaut tard que jamais)…

On se laisse vivre tout en regardant le soleil se coucher.  J’ai pris goût à voyager avec mes humains, je ne pensais pas les supporter aussi longtemps mais c’est superbe de les avoir toujours auprès de moi et crapahuter partout.

Balade du soir et vous connaissez la suite.

Anecdote du jour: Mon copain décidant de prendre une douche dans le ruisseau du bas tranquille, se fait emmerder par une nana qui arrive et lui dit :”on peut se mettre là en bas avec le camping car”, les voir galérer 30 min et se rendre compte… qu’ils ont des enfants a tendance dispute… ( ils ont été cools, on est mauvaises langues)

12ème jour

Randonnée Cinque Torri, on est partis du télésiège et on est montés dans L’pentu.

Bah oui vous me voyiez moi malamute monter sur un télésiège ?

Crédit photo : Never.without.my.dog

C’est avec le lever du soleil qu’on arrive au Cinque Torri, une ambiance bizarre se dégage car personne ne le précise mais ce site reste un site de guerre et on n’y était pas préparé. Le tour se poursuit à l’intérieur de ces pics avec de nombreux grimpeurs profitant du soleil. Le tour fini on va prendre l’habituel café et struddel avant de se faire un petit restau à Cortina d’Ampezzo.

Crédit photo : Never.without.my.dog

Histoire de fou, les Italiens sont très Dogfriendly, j’ai eu e droit encore à ma gamelle d’eau et des petits restes de viande.

Après midi souvenirs avant de se trouver un spot pour passer la nuit. On s’est installés à Cadore, petit village étape au bord d’un lac avec beaucoup de camping caristes, c’est pas grave j’ai eu plein de grattouilles d’enfants du coin.

13ème jour

On se lève aux aurores car on aimerait passer par Venise et Vérone, mais la route est longue et il fait déjà beaucoup trop chaud…. au bout de 3h de route direction le Col de Saint Bernard on fait une pause. Très courte 40° pfiouuuuuu houste ….

Encore 3h de route on aperçoit les lacets du col, on décide de dormir plus bas, on verra la suite demain.

On profite de notre dernière soirée tous les trois en van dans les Dolomites.

14ème jour

Bien fatigués, on décide de se balader au col Saint Bernard et d’y faire des minis randonnées sans but précis juste profiter encore un peu…

Crédit photo : Never.without.my.dog

Comme on est déjà très content de finir le roadtrip, on n’a pas envie de se cuisiner quelque chose donc resto. Mais on est samedi, il fait beau et il est 13h30…

On descend et on trouve un gite étape de couleur rose qui paye pas de mine ! On s’installe et c’est le grale !!!

Vers 15h on se décide quand même à rentrer car oui la route est encore longue.

On arrive en France par Chamonix déjà rêveur de tout ce qu’on à vu, encore une heure et on est à la Maison à Morillon…

Voilà Morillon city… et surtout waouh comme il est grand cet appartement en fait !!!

Ah salut le chat ^^ oui, tata s’en est occupée pendant notre absence. La voiture n’est pas assez grande pour qu’il vienne avec nous et il n’est pas habitué à être dehors…

C’est fini… vivement le prochain!

Anecdote du jour: le déchargement, le nettoyage et les lessives tu n’en vois jamais le bout…

Thyfène, Gaetan et Meika qui raconte l’histoire.

On espère que cet article vous donnera envie d’aller visiter les Dolomites avec votre chien.

Booking.com

Laisser un commentaire

  1. Thierry Descourvieres

    Bravo pour ce magnifique riad trip, je suis comme vous, passionné par les chiens, par la nature et la rando. J’envisage justement les Dolomites avec mon Border. Vos photos sont superbes et vos infos très utiles.
    Bien cordialement.