En route pour découvrir les plus beaux lacs du Haut Jura avec son chien. On The Road avec Maory, votre dog-reporter qui vous partage son super week-end!


Hey salut les Toutouristes !
Vous êtes prêts pour une nouvelle aventure en camping-car avec les Pawrents ! Aujourd’hui nous partons pour un petit Road Trip de 4 jours pendant le Pont du 14 Juillet et nous restons en France.

Direction le Parc Naturel Régional du Haut Jura et ses plus beaux lacs.


L’idée est de faire la Route des Lacs (environ 150km) et bien sûr de s’en éloigner pour faire nos propres découvertes. Partis de notre Auvergne natale en soirée, nous avons dû faire un stop sur la route pour dormir dans le joli petit village de Pommier-en-Forez au milieu des Monts du Lyonnais. Dans un superbe parc donnant sur un ancien prieuré digne d’intérêt. Une rivière bienvenue avec ces chaleurs coulait au milieu des prés.
Notre premier stop et certainement un de nos meilleurs souvenirs de ce road trip fût le Lac de Coiselet. Peu connu car situé bien avant la « route officielle des Lacs » il est à cheval entre les départements de l’Ain et du Jura, au sud du Lac de Vouglans !

Crédit photo : Maory, dog-reporter

Le Lac de Vouglans, un des plus beaux lacs du Haut Jura

Ce lac aux eaux turquoises, enclavé entre de hautes montagnes de roches calcaires, offre un calme et une sérénité sans nom.
Installés dans une petite mise à l’eau, nous y avons passé une superbe journée à profiter de la baignade. Nous avons fait du doggy-paddle. La petite île juste en face accessible en canoë ou paddle, nous a offert un super terrain de jeux et de furetage sans précédent ! Une véritable journée d’aventuriers ! En plus, je ne vous ai pas dit mais mon super Pawfriend Rosko, le Staffie Bleu Terrier, est venu me retrouver.

Crédit photo : Maory, dog-reporter

Je ne vous dis pas comme nous en avons profité pour faire les foufous sans déranger personne, excepté peut-être les Pawrents qui eux n’ont pas pu faire de sieste au soleil tellement nous étions heureux et que nous zoomions partout !!!

Crédit photo : Maory, dog-reporter

Bref, vous aurez compris que ce coin nous a énormément plu à tous. Nous vous le recommandons pleinement dans vos balades. A noter toutefois que ce lac ne propose pas de plages aménagées. Tout y est relativement sauvage et donc pas forcément adapté à tous et à toutes les attentes dans ce genre de site.

Crédit photo : Maory, dog-reporter

Nous avons ensuite repris la route pour remonter en direction du Lac de Vouglans et de Grand Lac à Clairvaux-les-Lacs.
Si en partant du lac vous passez par le village de Chancia, prenez la petite route départementale 295. Elle serpente dans la montagne. Bien plus pittoresque, elle offre un superbe panorama sur le Lac du Coiselet.

Lac du Coiselet

Il se perd dans de minuscules villages aux chalets typiquement jurassien au milieu des pâturages verdoyants. Bref effet carte postale garanti !
Nous longeons enfin le lac artificiel du Vouglans. Immense, ses eaux sont exceptionnellement belles, d’un turquoise digne des Caraïbes ! De nombreuses plages aménagées, mises à l’eau, restaurants, écoles nautiques en tout genre sont à votre disposition. Et chacun peut y trouver son bonheur. En ce qui nous concerne, ce n’est pas trop ce qui nous motive dans nos road trip : les Pawrents aiment à chercher de petits coins tranquilles, sauvages, authentiques où je peux profiter tout autant qu’eux de l’espace ou des activités proposées.
Du coup nous ne nous sommes pas arrêtés sur ce côté du lac trop civilisé à notre goût.

Crédit photo : Maory, dog-reporter

Grand Lac de Clairvaux-Les-Eaux.

Il est lui aussi très prisé par ces fortes chaleurs estivales…
Un peu désappointé de trouver autant de monde mais grâce aux recherches assidues de Mommy avant chaque départ, nous avons trouvé un endroit bien plus adapté à Rosko et moi-même dans la campagne environnante du lac naturel de Bonlieu ! Nous avons passé la nuit au calme dans une ancienne carrière de pierres ouverte sur les belles montagnes jurassiennes. Et juste derrière, le Lac de Bonlieu.

Un des plus beaux lacs du Haut Jura : le lac de Bonlieu

Nous nous y sommes rendus le lendemain matin pour profiter de la douce lumière matinale !
Ce lieu est vraiment superbe. Empli de sérénité et de calme, il fait bon s’y promener. De nombreux chemins de randonnées en partent dont un qui en fait le tour en passant par un joli belvédère offrant une belle vue sur le lac (environ 2h30-7km). Attention Pawfriends, « petit » bémol à ce beau spot : en saison le coin est infesté de tiques à tel point que des panneaux le signale, alors prenez garde !

Les Cascades du Hérisson

Puis nous sommes partis pour le Domaine de la Cascade du Hérisson. Plusieurs options pour accéder aux différentes cascades. Soit par le haut des cascades : en sortant du village de la Fromagerie, vous avez un départ de randonnée qui vous amène côté haut des Sept Cascades. Soit par le bas en vous rendant au Domaine de la Cascade du Hérisson, à Ménétrux-en-Joux. Un immense parking payant vous y attend et vous donne accès à différents services comme un camping, un point info, un restaurant, une boutique et à la Maison des Cascades, censée vous apporter de l’information technique sur les cascades et l’environnement dans lequel vous allez vous balader mais à mon goût très mal exploité, pas vraiment d’accueil et l’information est à chercher vous-même sur peu de supports.

Crédit photo : Maory, dog-reporter

Vous avez ensuite accès au pied de la grande cascade de l’Eventail via un sentier très bien entretenu, facile et Nous, les Poilus sommes bien sûr autorisés mais en laisse. A partir du pied de cette cascade, vous avez la possibilité de faire une randonnée qui vous conduit à différents niveaux et différentes cascades. Attention toutefois cette randonnée n’est pas simple. Le dénivelé est assez important et le chemin est essentiellement fait d’escaliers de bois ou grillagé (petites pattes attention !). Des passerelles sont également présentes mais un passage plein est installé pour que nous puissions traverser.

Crédit photo : Maory, dog-reporter

Mommy, ne pouvant marcher, nous attendait en bas à l’ombre, du coup avec Rosko et les Pawrents, nous ne sommes montés qu’au premier palier appelé le Grand Saut qui malheureusement était asséché (comptez environ 30 minutes pour ce premier palier).

D’autres plus beaux lacs du Haut Jura à découvrir avec son chien


En repartant, ne manquez pas les nombreux petits lacs aux eaux scintillantes qui bordent la route qui mène au domaine.
Nous avons ensuite continué notre route pour aller voir le coin des Quatre Lacs avec le Lac d’Illay dont la particularité, outre ses eaux turquoises, est d’avoir une île, d’où son nom. Malheureusement, il est très difficile d’accéder et de se garer à proximité de ces lacs et, Mommy ayant une entorse, nous n’avons pu prendre l’option rando ! Option par ailleurs peu évidente car il est très difficile de se garer avec un camping-car ou un fourgon. Le site étant protégé, la réglementation y est omniprésente et limite considérablement les accès. Ainsi 1 camping-car, 1 fourgon, 1 entorse et 2 chiens = pas d’accès ! En bref nous n’avons pu profiter de ce bel endroit que de la route.

Les Quatre Lacs, parmi les plus beaux lacs du Haut Jura


Seul point positif : un peu à l’écart le Lac du Petit Maclu (un des quatre lacs) propose un parking non aménagé en terre battue et un accès à une sympathique balade sur pontons.
Pour profiter d’une vue panoramique sur les Quatre Lacs, vous pouvez vous rendre au Belvédère du Pic de l’Aigle.

Attention là aussi, petit parking pas très bien organisé mais accessible au camping-car. L’accès au belvédère se fait par un chemin très rocailleux d’environ 800 mètres en montée, extrêmement fréquenté et peu accessible aux personnes à mobilité réduite. Mommy et son entorse ont dû patienter en bas et profiter de la vue via les photos de Daddy .

Lac Chalain

Nous avons ensuite tenté de nous rendre au Lac Chalain, certainement le plus réputé. Mais là encore une surprise peu sympathique nous attendait… Les accès aux bords du lac sont payants ! Aucun moyen de s’approcher du bord sans payer ! Incroyable ! En bon auvergnat nous n’avons pu nous résoudre à sortir nos deniers pour voir de la Nature !

C’est donc après ce début de journée quelque peu décevant et un bon pique nique qui nous a tous reboostés que nous avons décidé de quitter les sentiers touristiques tout tracés et de faire nos propres découvertes ! C’est comme ça que nous avons pu profiter d’une autre facette du Jura tout aussi charmante : les cours d’eau ! Et oui qui dit lac dit donc rivières, ruisseaux, étangs pour les alimenter ! Et là peu de monde s’y aventure, du coup quel régal !

Nous avons notamment profité tout un après-midi des bords du petit Ruisseau de la Saine. De petits chemins en sous-bois permettent d’y accéder et débouchent sur de petites plages en galets blancs. Quelle fraîcheur et quelle beauté ! Les berges recouvertes d’immenses feuilles vertes où il fait bon fureter en suivant de subtiles odeurs et partir à la chasse aux petites bêtes ! Quantité de libellules bleues et marrons virevoltent autour de nous dans le soleil offrant un délicat ballet ! Bref ce moment au calme nous à revigorer tout autant que la baignade vivifiante.

Crédit photo : Maory, dog-reporter

Puis nous sommes repartis en direction du lac de Vouglans avec un stop pour le goûter au bord de l’Ain où la rivière s’élargit en une forme d’étang. A proximité du Temple bouddhiste de Yéshé Khorlo Péma Yang Dzong qui ne se visite pas : il s’agit d’une communauté, un chemin pas tout à fait carrossable vous mène au bord de l’eau

Une base nautique se trouve un peu plus haut sur l’autre rive où vous pouvez louer des canoës. Petit coin reposant avec un belle représentation d’oiseaux de rivières dont des hérons mais aussi plus inattendus des cygnes. De nombreuses grenouilles se laissent observer tout en batifolant dans les roseaux.

Fin de notre road trip pour découvrir les plus beaux lacs du Haut Jura


Pour notre dernier soir de road trip, nous avons bivouaqué au bord du Lac de Vouglans. Une fois encore pour éviter la foule et un trop plein d’animation et d’agitation, nous avons choisi de nous arrêter au départ du lac près du petit village de Largillay-Marsonnay. De nombreux chemins permettent de se rendre au bord de l’eau et de profiter plus sereinement de ce beau paysage resté sauvage et neutre aux couleurs vives :

  • eau turquoise,
  • berges calcaires,
  • végétation verdoyante.

Nous avons pu nous refaire une petite session baignade et doggy-paddle au coucher du soleil !

Lac du coiselet paddle avec chien jura
Crédit photo : Maory, dog-reporter

Bref le paradis ! En tout cas avec mon Pawfriend Rosko nous nous en sommes donné à cœur joie ! Et nous avons adoré notre week-end dans ce coin de Jura même si nous vous le recommandons à une période de moindre affluence… Je pense que le printemps est la saison idéale pour pourvoir profiter de belles cascades et de la randonnée sans souffrir ni de la chaleur ni du monde.

Sur la route du retour nous comptions visiter le château d’Oliferne, bon plan Toutouriste, mais les fortes chaleurs nous en ont dissuadés, nous avions hâte de rentrer nous mettre au frais à la maison. Une autre fois c’est sur car nous les châteaux on adore !!
Allez Pawkiss les Pawfriends et à bientôt pour de nouvelles aventures On The Road !

À LIRE : Visiter le Jura avec votre chien

Laisser un commentaire