Visitez la forêt de Fontainebleau AVEC votre chien et découvrez de belles balades à faire à proximité de Paris. Stéphanie et ses toutous: Ambre, Lili, Oslo et Atlas vous emmènent découvrir ce massif forestier.

Le massif forestier de Fontainebleau comprend la forêt de Fontainebleau, la forêt des 3 Pignons et la forêt de la Commanderie.
Il a une superficie de 32 000 hectares dont 28 000 hectares boisés.
Mes loulous et moi vous proposons de vous emmener sur les 500 kms de sentiers balisés et 1000 kms de routes forestières qui parcourent ce magnifique massif qui regorgent de curiosités, de points de vue, une flore luxuriante, de rochers plus gros les uns que les autres, son sable fin, ses mares, ses fontaines…

chien en balade forêt de fontainebleau
Ambre, Lili, Oslo et Atlas

Les différents aspects de ce massif forestier

Dans le massif de Fontainebleau, la nature est tellement généreuse que chaque sentier, chaque chemin à son charme, sa particularité

a) Les différents types de chemins

Vous progresserez le plus souvent dans des chemins sablonneux :
Pour la petite histoire : ce sable est très pur, riche de 95 à 99% de silice, on l’utilise en optique, silicium, métal. Il a servi, par exemple, pour la fabrication des vitrages de la pyramide du Louvre.

Comme ici avec Lili et Oslo qui surveillent Ambre au loin…

Où à travers les rochers :
Pour la petite histoire : ce sont des rochers de grès. Leur forme se dessine au fur et à mesure du temps et de l’érosion.

Atlas qui joue à cache-cache au milieu des rochers.

Mais également sur des chemins pavés :

Pour la petite histoire : ces pavés de grès proviennent directement de la Forêt de Fontainebleau. Le grès de la Forêt de Fontainebleau a été exploité pendant très longtemps.

L’escalier du château de Fontainebleau est en grès de la forêt ainsi que les pavés des rues de Paris.

Ma belle Lili qui me fait plaisir de poser devant l’objectif !

On peut aussi cheminer sur des routes, dîtes forestières, qui débouchent, pour la plupart sur un secteur de circulation :

Atlas dans sa chariotte… Une route forestière relie Fontainebleau à Barbizon. Idéale pour faire des kms et emmener Atlas sans qu’il fatigue !!!

Découvrez une nature exceptionnelle dans la forêt de Fontainebleau avec votre chien

Le long des chemins, nous pouvons retrouver des mers de sable, des mares (la plupart portent un nom), des gorges (de Franchard et d’Apremont), des points de vue exceptionnels, des rochers aux formes mystérieuses (beaucoup d’entre eux portent un nom), des arbres exceptionnels.

– Les mers de sables

Pour la petite histoire : il y a 30 millions d’années, un océan d’eau chaude recouvrait le site, déposant au fond du quartz qui s’est par la suite désagrégé en sable.
Autour de cette immense mer de sable se trouvent des blocs de grès de toutes tailles. Parmi eux, un plus célèbre : le bilboquet, isolé dans le sable.

La mer de sable appelée « Les Sables du Cul du Chien », avec le rocher « Le Bilboquet » en arrière plan.

Continuez de découvrir la forêt de Fontainebleau avec votre chien!

Les mares

Il est possible de s’y baigner quand il pleut régulièrement. Mais il faut rester vigilant…

Pour la petite histoire : certaines sont artificielles, d’autres naturelles mais aménagées par l’homme. A noter que seule la pluie alimente ces mares.

Mare de Franchard. Ambre se fait plaisir…

– Les gorges

Pour la petite histoire, dans les Gorges d’Apremont, on peut y trouver la Caverne des Brigands. Beaucoup d’histoires, de légendes autour de cette caverne : repère d’assassins, scènes de crime…

Ambre et Lili dans les Gorges d’Apremont

– Les rochers

Pour la petite histoire : beaucoup de ces rochers se nomment : le rocher de l’Eléphant, le rocher du Bilboquet, la Tête de Chien, le rocher Carrosse, le Varan d’Apremont…

Le plus haut rocher du massif de Fontainebleau, est le rocher de la Dame Jouanne, il mesure 15m de haut.

Lili si petite au pied du rocher de l’Eléphant

– Les points de vue

Pour la petite histoire :  la forêt de Fontainebleau est très loin d’être plate, ce qui permet de pouvoir admirer cette magnifique nature sur les hauteurs. Beaucoup de points de vue s’offrent aux promeneur : point de vue de la Bombarde, du Petit Mont Chauvet, de la plaine de Chanfroy, de Hurlevent, de la Croix du Calvaire, de la Tour Denecourt…

Atlas fier devant le point de vue du Petit Mont Chauvet (Fontainebleau et son château en arrière plan)

Aménagements et constructions à voir dans la forêt de Fontainebleau avec votre chien

Pour que le massif de Fontainebleau soit praticable, différents aménagements ont été réalisés pour que ça soit sans danger pour le promeneur et que ce dernier puisse profiter de la beauté de la forêt.

Les grottes

Pour la petite histoire : ce genre de grotte est aménagée de manière à pouvoir passer en dessous des rochers. Dans le passé, à l’époque de l’exploitation du grès, ce que l’on appelle maintenant des grottes, étaient des abris de carrier.

Ici Atlas et Lili devant la sortie la Grotte du Serment. Grotte creusée par Denecourt afin de pouvoir cheminer sous les rochers.

– les escaliers en pierre ou en bois

Pour la petite histoire : cet escalier aux 100 marches et plus… a été construit pour pouvoir accéder plus facilement au plateau de la Padole et poursuivre la construction de l’aqueduc en souterrain, qui traverse le massif de Fontainebleau.

Les escaliers en bois sont installés par l’ONF afin de limiter l’effet de l’érosion sur les parties plus fragiles du massif.

« Les 100 marches » le plus long escalier que j’ai pu monter dans le massif de Fontainebleau
Atlas sur l’un des escaliers en bois aménagé pour cheminer à travers les rochers

– les fontaines

Pour la petite histoire : aucune rivière ne traverse la forêt, mais malgré cela, Denecourt et Colinet ont mis en évidence plusieurs fontaines (Maria, Désirée, Dorly…)

Ces fontaines sont alimentées par de petites nappes retenues en dessous de la dalle de grès. L’eau chemine à travers les fractures de la roche.

En période sèche, l’eau est quasi inexistante, car les nappes qui alimentent ces fontaines proviennent de l’eau de pluie.

Lili devant la Fontaine du Mont Chauvet

– les tours d’observation ou tours de guet

Pour la petite histoire : les tours d’observation n’avaient aucun rôle militaire, juste la possibilité d’observer la forêt à 360 degrès. Ici la Tour Dencourt, anciennement Fort l’Empereur. Inaugurée par Napoléon III.

Les tours de guet servaient à détecter les incendies.

Lili surveille depuis la Tour Denecourt (tour d’observation), des sangliers pas loin ???

– différentes inscriptions ou dessins religieux

Pour la petite histoire : Les massifs de grès, grottes et abris rocheux de la forêt de Fontainebleau ont, dès le Paléolithique, été le support d’œuvres d’art rupestre, gravées dans la pierre.

Cet ensemble rupestre compte plus de 2000 abris gravés, ce qui en fait, le second ensemble rupestre en importance, en France.

Oslo a vu la vierge !!!

– stèles ou monuments d’hommage

Pour la petite histoire : pendant la Seconde Guerre Mondiale, un réseau de résistance se crée en Forêt de Fontainebleau.

Su cette photo, Ambre se trouve sur un site où a fonctionné, pendant l’occupation allemande, un projecteur de liaison avec les avions venus d’Outre-Manche, porteurs d’armes et de munitions largués par parachutes.

Ambre au pied de la Croix de Lorraine du Pignon des Maquisards – lieu emblématique pendant la seconde Guerre Mondiale

Voilà quelques exemples de ce que nous offre le Massif Forestier de Fontainebleau.

Je n’ai pas pu parler de tout, il y a tant à dire, à découvrir, à admirer, à observer… la faune et la flore qui le compose, les différents paysages que l’on peut admirer le long des saisons, son histoire…

J’ai préféré vous présenter ce massif principalement avec des photos, celles-ci parlent d’elles même…

Pour moi, la plus belle saison est l’automne, les couleurs, l’humidité, l’odeur des champignons, les loulous qui peuvent s’amuser dans ses mares, ses flaques immenses…

Inutile de vous dire que je suis amoureuse de ce massif forestier et je ne me lasserais jamais de le découvrir et redécouvrir.

Nos loulous peuvent gambader, renifler, jouer, se baigner sans être inquiétés .

Ils ne doivent pas se trouver à plus de 100m de leur humain en période normale.

Du 15 avril au 30 juin de chaque année (période de la mise-bas des mammifères et la nidification des oiseaux), ils doivent être tenus en laisse en dehors des allées forestières.

Pour la période de chasse 2020-2021, soyons vigilants du 20 septembre eu 28 février. Une carte des secteurs de chasses avec les dates de jours de chasse sera disponible sur le site de l’ONF.

Un grand merci à Mes aventures canines pour ce superbe reportage et le partage des photos, n’hésitez pas à les suivre!

Nous espérons que ces informations vous donneront envie de visiter la forêt de Fontainebleau avec votre chien!

Consultez notre carte pour trouver des hébergements qui acceptent les animaux.

Ou trouvez votre logement idéal en appliquant le filtre « Animaux domestiques admis« 

Booking.com

Laisser un commentaire