Vous avez envie de partir en vacances en train, mais vous vous demandez si votre animal de compagnie sera accepté à bord ? Entre les différentes compagnies, les réglementations qui varient en France et en Europe, il peut être difficile de s’y retrouver. Alors, votre chien peut-il voyager avec vous à bord d’un train ? Doit-il être dans une caisse ou en laisse ? Dans cet article, je vous partage tout ce qu’il faut savoir pour voyager en train avec un chien en France et vers l’Europe.

1. Voyager en train avec son chien et la SNCF

Actuellement, un chien peut monter à bord d’un train SNCF pour le prix unique de 7 euros par animal. Si votre chien est de petite taille, il pourra voyager dans un sac ou un panier (45x30x25cm maximum) qui sera placé sur vos genoux ou à vos pieds. S’il est plus gros, il peut également voyager en laisse à vos pieds et muselé pour le même prix.

De plus, les chiens guides d’aveugle pourront voyager gratuitement aux pieds de leur maître et sans muselière.

Ces informations sont valables pour les TGV, les TER et les trains Intercités en France avec la SNCF.
Par contre, il n’est pas possible d’acheter en ligne un billet pour son animal, il faudra le prendre directement en gare au moment du départ.

De plus, il faut savoir que si des cars de substitution SNCF sont mis en place sur votre ligne, votre animal ne pourra pas monter à bord, sauf s’il est chien guide d’aveugle ou d’assistance.

Enfin, les chiens de catégorie 1 (type pitbulls) ne sont pas acceptés à bord des trains SNCF. Ils ont d’ailleurs interdiction d’accéder à tous les transports publics en France de façon générale.

2. Voyager en train avec son chien et Ouigo

La compagnie de train low-cost Ouigo accepte un seul chien par passager, au tarif unique de 10 €. Ceci, qu’importe le poids et la taille de votre compagnon. Vous devrez indiquer la présence de votre animal lors de votre réservation en ligne ou en gare.

De plus, sur leur site, il n’est pas indiqué que votre animal doive impérativement être muselé. Par contre, il sera préférable de le tenir en laisse et de ne pas gêner les allers-venues des autres passagers en le gardant à vos pieds et non dans les couloirs.

Là aussi, les chiens de catégorie 1 ne sont pas acceptés à bord. D’autre part, les nouveaux animaux de compagnies (NAC) comme les serpents, peuvent se voir refuser l’embarquement à bord d’un train Ouigo.

3. Les règles pour voyager en train avec son chien en France

Bonne nouvelle, votre chien pourra donc voyager avec vous en train ! C’est parti pour le grand départ en vacances avec votre ami à 4 pattes ! D’ailleurs, si c’est la première fois, je vous donne des conseils pour que le trajet se passe au mieux à la fin de cet article. Néanmoins, il faut garder en tête que quelques règles s’imposent pour un trajet agréable et serein pour tous.

Tout d’abord, votre animal de compagnie doit rester sous votre surveillance tout au long du trajet en train. Il voyage sous votre responsabilité.
De plus, vous devrez voyager avec ses documents d’identification et son carnet de vaccination. Enfin, que ce soit un chien ou tout autre animal domestique, il pourra voyager sous accord tacite des autres voyageurs. Un voyageur peut donc refuser votre chien à bord et vous devrez alors changer de place ou voyager à l’extérieur des voitures.

4. Comment voyager en train avec son chien en Europe ?

Alors, tu m’emmènes prendre le train bientôt ?

Si vous voyagez en train vers l’Europe, les règles sont un peu différentes qu’en France. Vous devrez vous renseigner sur les conditions d’entrée dans le pays de destination. La plupart du temps, il sera demandé à votre chien d’être :

  • Vacciné contre la rage
  • Identifié au moyen d’une puce électronique ou d’un tatouage (si fait avant 2011).
  • De disposer d’un passeport européen de vaccinations, fourni par votre vétérinaire
  • Parfois, d’avoir un carnet de santé à jour
  • D’être âgé de plus de 15 semaines

Ces réglementations s’appliquent également pour les pays non-membres de l’UE, mais frontaliers comme Monaco, la Norvège, la Suisse, l’Andorre ou encore l’Islande.

De plus, en Finlande, en Irlande, à Malte et au Royaume-Uni, des obligations spécifiques existent. Votre chien devra être traité par votre vétérinaire contre les vers (Echinococcus).

Malheureusement, les chiens ne peuvent pas voyager à bord de l’Eurostar pour se rendre en Angleterre, en dehors des chiens guides d’aveugle et d’assistance.

5. Voyager en train avec son chien vers l’Espagne (Renfe ou SNCF)

Vous partez bientôt en Espagne avec votre chien ? Alors, sachez que dans les trains TGV SNCF qui relient la France et l’Espagne, les animaux sont acceptés sous les conditions suivantes :

  • Si leur poids n’excède pas 10kg, ils peuvent voyager dans une cage adaptée ou un panier (aux dimensions de 45x30x25cm) et leur billet coûte 7 euros. Un seul animal est autorisé par passager.
  • Si leur poids excède 10 kg, ils peuvent voyager sans cage, mais tenu en laisse et muselé au prix de 20 euros.

De plus, si vous voyagez avec la Renfe, la compagnie de train en Espagne, les conditions sont les suivantes :

  • Vous pouvez voyager avec un petit animal de compagnie (chien, chat, furet, etc) qui pèse moins de 10 kg.
  • ou tout autre animal plus gros s’il est placé dans une cage de dimensions maximales 60x35x35 cm.
  • Au maximum, un animal de compagnie par personne est accepté.

Par ailleurs, le tarif évolue selon le type de train et votre propre billet. Par exemple, il est gratuit pour les billets Premium, au tarif de 10 euros pour les billets Basic et Choose, au tarif de 25% du prix du billet pour les trains Avant et Media Distancia.

De plus, pour les trains de banlieue en Espagne, votre chien de toute taille peut voyager gratuitement partout s’il est en laisse et muselé.

6. Voyager en train avec un chien en Thalys

Les trains Thalys desservent le nord de l’Europe comme la Belgique, les Pays Bas et l’Allemagne.

Tout d’abord, avec cette compagnie, la montée à bord de votre chien sera soumise à l’acceptation des autres voyageurs. De plus, les petits chiens de moins de 6kg peuvent voyager gratuitement dans un contenant qui respectent les dimensions 45x30x25cm.

Les chiens de plus de 6kg sont acceptés à bord avec un billet au prix fixe de 30 euros. Ils doivent être tenus en laisse, muselés ou portés sur les genoux. Pour acheter le billet de votre chien, vous devrez vous rendre directement en gare ou vous adresser au contrôleur du train le jour du voyage. Les chiens d’assistance et guides d’aveugle peuvent, quant à eux, voyager gratuitement.

Enfin, dans les trains Thalys Neige et Thalys Soleil, les chiens ne sont pas acceptés (à l’exception des chiens guides d’aveugle ou d’assistance).

7. Voyager en train avec un chien en Italie avec Trenitalia

Pour les voyages vers l’Italie, les chiens sont acceptés à bord gratuitement s’ils sont de petite taille et s’ils peuvent voyager dans un panier ou une cage de taille maximale 70x30x50cm.

Pour les chiens plus grands, ils peuvent voyager à vos côtés s’ils sont tenus en laisse et muselés.

Cependant, à partir de janvier 2023, leur montée à bord du train devient payante. Ils pourront voyager en train pour 5 euros du dimanche au vendredi et 1 euros le samedi. Il suffira d’ajouter le billet de votre chien lors de la réservation de votre propre billet.

8. Voyager avec un chien en train en Suisse, avec la SBB

Vous partez bientôt en train en Suisse avec votre toutou ? Alors, sachez que les chiens de petite taille peuvent voyager gratuitement en train avec la SBB, compagnie de train suisse. Ceci, s’ils voyagent dans un contenant placé sur vos genoux ou à vos pieds. Ces contenants doivent faire moins de 30 cm de hauteur.

De plus, si votre chien est plus gros, il existe également un système de Pass journalier qui lui permet (pour 25 francs suisse par jour, soit environ 25 euros) de voyager sur toutes les lignes de train librement. Il pourra également voyager librement dans les cars et sur les bateaux, ou encore dans les trams et bus des villes.

Dans ce cas, votre chien peut voyager à vos côtés librement. Aucune condition n’est précisée par la SBB concernant la muselière ou la nécessité d’une laisse (bien que nous vous conseillons cette dernière).

Enfin, si vous vous rendez souvent en Suisse en train, sachez qu’il existe également un « passeport chien » au tarif de 350 francs suisse par an. Il est émis au nom de l’accompagnant et non du chien, ce qui vous obligera à ce que la même personne voyage avec votre chien à chaque fois.

BONUS : Nos conseils pour un voyage en train avec son chien au poil !

On part quand les amis ?

1. Avant le départ: l’habituer à sa caisse de transport ou à sa muselière

Si votre animal doit voyager à bord d’une caisse de transport, vous devrez l’habituer à y monter et à y rester. Pour cela, sortez la boîte quelques jours avant le départ. Glissez-y des friandises, son jouet préféré, une petite couverture et vous le verrez l’apprivoiser peu à peu… De même pour la muselière, s’il n’y est pas habitué, essayez de la mettre lors de ses promenades habituelles, quelques jours avant le départ. Dans tous les cas, donnez-lui des explications afin qu’il comprenne que ce n’est pas une punition pour lui.

2. Préparer son voyage au mieux

Le jour du départ, ne donnez pas à manger à votre animal juste avant de prendre le train pour éviter qu’il fasse ses besoins durant le trajet. Ceci lui permettra également d’être un peu moins malade s’il souffre du mal des transports.

De plus, pensez à lui dégourdir les jambes avant le départ du train. Il pourra profiter du trajet pour s’endormir après cette longue promenade. Bien sûr, n’oubliez pas d’emporter de l’eau et des friandises pour le voyage en train. Les voyages sont d’autant plus longs pour eux…

Enfin, votre animal sera sans doute un peu stressé après son voyage, prenez le temps de le rassurer. Laissez sa cage de transports à disposition durant votre séjour, afin qu’il n’ait pas peur d’y monter pour le trajet retour !

3. Vérifier sa caisse de transport

Si votre animal voyage en caisse de transport, vous devrez vérifier que celle-ci est bien aérée et que votre animal peut se retourner. S’il est stressé par la caisse avant le voyage, n’hésitez pas à demander un calmant à votre vétérinaire. Vous devrez indiquer les informations de base de votre animal à l’intérieur de sa cage : nom de l’animal, numéro de tatouage ou d’identification, vos coordonnées, l’adresse de destination.


C’est parti ! Voyager en train avec votre chien en France et en Europe n’a désormais plus de secrets pour vous ! Vous l’avez vu, toutes les compagnies (ou presque) acceptent désormais les animaux, ce qui ne vous donne aucune excuse pour ne pas partir en vacances avec votre fidèle compagnon ! Alors, dites-nous tout, où allez-vous partir en train ensemble ?

Laisser un commentaire